Rapport de gestion 2021

« Après une année 2020 marquée par une forte baisse de 44 % des dons particuliers, l’année 2021 a vu la générosité de nos anciens élèves repartir à la hausse grâce à un don exceptionnel de 1 M€. La collecte auprès des particuliers est donc encore loin de retrouver son niveau de 2018 et de 2019, ce qui peut s’expliquer par un contexte de crise sanitaire et de difficultés économiques encore très fortes en 2021. Le soutien des entreprises est quant à lui resté stable. Au final, la collecte globale, alliée à une gestion rigoureuse des frais de fonctionnement et de recherche de fonds, a permis à la Fondation CentraleSupélec de mener à bien ses missions au service de l’Ecole et des élèves, et de conserver une situation financière solide. »

Jérôme Moitry (ECP 1985),
Trésorier de la Fondation CentraleSupélec.

CHIFFRES-CLÉS

Collecte 2021

8,54 M€

Résultat 2021

2,36 M€

Frais de
fonctionnement
et de recherche
de fonds

0,86 M€

soit 10,1 % de la
collecte annuelle

Utilisation des
fonds dédiés


4,2 M€

Solde fonds
dédiés
au 31/12/21
16,4 M€

ÉVOLUTION DE LA COLLECTE
ET ORIGINE DES FONDS

UTILISATION
DES FONDS COLLECTÉS

AFFECTATION
DES FONDS DÉDIÉS

4,2 M€ affectés aux missions de la Fondation en 2021.

RÉPARTITION DES DONS
PARTICULIERS PAR MONTANTS

Chacun donne à sa mesure : c’est ce que montre ce graphique des montants reçus en 2021. Ainsi, 51 % de nos donateurs de l’année ont donné entre 100 € et 500 €, et 36 % ont donné entre 500 € et 5 000 €.

Résidences étudiantes

Pendant 10 ans, la Fondation a capitalisé au sein de la dotation 10 % des dons collectés. Cet apport lui a été essentiel pour investir de façon pérenne dans le logement étudiant sur le campus de Paris-Saclay.

Dès 2015, la Fondation a investi 77 M€ sur 50 ans pour acquérir le terrain situé en face de la future École, où a été construite la résidence principale de 1 100 lits pour laquelle elle détient un bail à construction. En 2018 et 2019, la Fondation a ensuite investi 57 M€ sur 23 ans pour faire construire deux résidences supplémentaires dont elle est propriétaire. La dernière, le Mail, a été livrée en février 2020.