Recherche

La Fondation, soutien majeur du Centre de recherche CentraleSupélec

Fort de 18 laboratoires et équipes de recherche mobilisant 1 100 chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants, le Centre de recherche CentraleSupélec constitue un pilier pour exceller dans la maîtrise des nouveaux écosystèmes scientifiques et techniques.
Nourrissant l’excellence du cursus ingénieur tout en apportant à la société des solutions nouvelles, efficientes et durables aux grands enjeux du 21e siècle, il peut compter sur le soutien chaque année renforcé de la Fondation pour se maintenir au plus haut niveau.

Le portage des chaires

Les chaires CentraleSupélec portées par la Fondation, qui associent entreprises, chercheurs, enseignants et étudiants sur une durée de 2 à 5 ans, ont la particularité de se consacrer à des thématiques phares et, dans leur grande majorité, de lier un volet d’enseignement à leur mission de recherche. La Fondation CentraleSupélec porte actuellement 7 chaires :

ZOOM SUR…

La photonique à CentraleSupélec : une aventure hors norme qui a commencé par un financement de thèse...

Les financements de la Fondation CentraleSupélec constituent bien souvent les fonds d’amorçage des plus beaux projets de l’École, et le succès de sa recherche en photonique en est un exemple remarquable !

Tout a commencé par un financement de thèse de la Fondation, permettant à ce domaine de recherche extrêmement prometteur de grandir jusqu’à la création en 2017 de la Chaire Photonique, la seule en France où l’on décortique le photon pour mettre la lumière et les technologies optiques au service des grands progrès futurs. Et en 2022, la Chaire va encore prendre une nouvelle dimension avec le projet de création d’un Institut de 4 000 m2 sur le campus de Metz,  dans le cadre du Plan État-Région Grand Est 2021-2027.

Pour Marc Sciamanna, enseignant-chercheur à CentraleSupélec et directeur de la Chaire Photonique : « Cet Institut va devenir un phare de notre rayonnement mondial, car la photonique, qui a déjà profondément transformé notre manière de traiter l’information, va révolutionner de nombreux secteurs clés comme l’énergie, les transports, la sécurité ou encore la santé. »

Un soutien multidimensionnel aux laboratoires de l’École

La Fondation CentraleSupélec appuie enfin les travaux de nombreux laboratoires à travers :

Des financements
de thèses

L’achat de machines
et équipements de pointe

Des bourses d’accueil
pour étudiants et futurs
doctorants internationaux

Des bourses pour
les débuts de carrière
des chercheurs

Des bourses
de mobilité
internationale

La Fondation a été un soutien essentiel pour la création denotre plateforme web pour l’histopathologie et la visualisationde données médicales. Pour contribuer à la lutte contre le cancer, le laboratoire MICS développe en effet des systèmes de traitement automatique des données et images médicales destinés à améliorer le diagnostic et les traitements. Ce projet en particulier s’attache au traitement et à la visualisation des images d’histopathologie (observation à échelle microscopique des tissus) pour le diagnostic. Notre plateforme offrira ainsi aux cliniciens de nouveaux outils efficaces pour la visualisation et la quantification des cellules tumorales, qui pourraient considérablement les aider dans leur pratique quotidienne.

Maria Vakalopoulou,
professeure assistante
au laboratoire MICS.

Vous aussi, soutenez la recherche
de l’École !

En 2020, la Fondation a consacré 1,1 M€ à la recherche de CentraleSupélec, qui s’est comme chaque année illustrée par son excellence sur la scène scientifique mondiale, avec notamment 750 publications de rang A. Ensemble, renforçons sa puissance d’innovation.