Rapport de gestion

« L’année 2019 s’est soldée par une collecte de 8,3 M€, similaire à celle de l’année précédente. Les frais de recherche de fonds et de gestion ont pour leur part atteint un niveau exceptionnellement bas, à environ 10% de la collecte, qui devrait toutefois augmenter en 2020 avec le lancement d’une nouvelle campagne de mobilisation. Dans l’attente de cette campagne, la situation financière de la Fondation demeure solide, et permet d’aborder 2020 avec sérénité malgré la crise liée au Covid-19 et l’impact attendu sur la collecte. »
Jérôme Moitry (ECP 1985),
trésorier de la Fondation CentraleSupélec

CHIFFRES-CLÉS

Collecte 2019
8,3 M€

Résultat 2019
2,5 M€

Frais de fonctionnement et de recherche de fonds
0,9 M€
soit 10,3 % de la collecte annuelle

Utilisation des fonds dédiés
0,9 M€
Solde fonds dédiés
au 31/12/19 12,3 M€

ÉVOLUTION DE LA COLLECTE

Le soutien des entreprises est resté stable en 2019 et a bénéficié de l’arrivée d’un nouveau partenaire majeur : le groupe Eiffage. Cette constance tient au dynamisme de l’activité des relations avec les entreprises, CentraleSupélec ayant d’ailleurs été sacrée pour la 2e année consécutive meilleure école d’ingénieurs dans ce domaine. Il est toutefois à noter une baisse de la collecte liée aux chaires de recherche, due à un transfert du portage de certaines chaires de la Fondation vers l’École, mais compensé en 2019 par l’apport des fonds de la Caisse de Secours.

Les dons individuels sont quant à eux en baisse de 11,7% mais demeurent à un bon niveau avec une collecte de 3,4 M€ réalisée auprès des anciens élèves. La Fondation CentraleSupélec fait ainsi figure d’exception dans l’univers de l’enseignement supérieur français, la part de ses ressources issue des dons individuels étant supérieure à celle des dons d’entreprise (hors chaires).

ÉVOLUTION DE LA COLLECTE

8,3 M€ collectés en 2019, dont 5,7 M€ d’apports de fonds dédiés.

UTILISATION DES FONDS

6,4 M€ affectés aux missions de la Fondation en 2019

Focus sur les résidences étudiantes

La dernière résidence (Le Mail), a été livrée en février 2020, portant l’investissement de la Fondation à 57 M€ sur 23 ans pour les 2 résidences dont elle est propriétaire, et à 77 M€ sur 50 ans pour la résidence principale de 1100 lits pour laquelle elle détient un bail à construction. En 2019, la Fondation a également continué d’aider Césal, l’association gestionnaire, en lui accordant un prêt de 2 M€. À la rentrée 2020, les résidences auront atteint leur pleine capacité avec près de 2 500 lits occupés.