Portraits de donateurs

Comme toutes les meilleures institutions du monde, CentraleSupélec a plus que jamais besoin du soutien massif de sa communauté d’Anciens pour se maintenir au plus haut niveau d’excellence et réaliser les grands projets nécessaires à sa croissance et à son rayonnement. Pour cela, chacun d’entre nous peut agir :

Odile et Philippe Theys,

engagés pour le soutien aux étudiants

« L’École Centrale Paris, devenue CentraleSupélec, est mon alma mater. »

Centralien de la promotion 1971, Philippe Theys a effectué la plus grande partie de sa carrière chez Schlumberger, a vécu dans 10 pays et notamment au Texas, écrit deux livres et des dizaines d’articles techniques, et est devenu en 2004, après avoir pris sa retraite, consultant pour de grandes sociétés pétrolières. En 2019, son épouse Odile et lui ont non seulement décidé de créer au sein de la Fondation CentraleSupélec un fonds de bourse dédié aux étudiants, mais également de désigner la Fondation comme bénéficiaire d’une part de leur succession. Philippe nous dit pourquoi :

« Ce choix d’orienter notre générosité vers les étudiants s’est fait tout naturellement. Il est évident que l’éducation est la clé du progrès, il est donc primordial de l’ouvrir à tout le monde. L’École Centrale Paris, devenue CentraleSupélec, est mon alma mater. Elle m’a apporté une formation d’une grande qualité, aussi bien sur le plan technique que philosophique. Je souhaite offrir cette chance aux étudiants d’aujourd’hui, en faisant en sorte qu’ils puissent bénéficier de moyens de subsistance tout au long de leur scolarité. Après avoir échangé avec l’équipe de la Fondation, nous sommes tombés d’accord sur la création d’un fonds de bourses à notre nom, qui répondait parfaitement à notre double attente : soutenir les étudiants et le faire dans la durée à travers un engagement pluriannuel. De plus, étant citoyens français et américains, la Fondation nous a offert la possibilité de répartir nos dons entre la France et les États-Unis au travers de la structure Friends of CS, Inc., et de bénéficier ainsi des déductions fiscales liées à ces dons.

Nous avons également décidé de faire un legs à la Fondation CentraleSupélec. Nous avons sept petitsenfants qui recevront chacun une part de notre héritage, mais il nous a semblé important de transmettre aussi à la communauté. C’est pour nous un moyen de laisser une empreinte, une trace supplémentaire qui sera utile aux étudiants dans la durée. »

carmen-munoz-dormoy-planete-A

Carmen Munoz-Dormoy

Centralienne de la promotion 1992, Carmen Munoz- Dormoy est Directrice Déléguée de la R&D d’EDF, Chevalier de la Légion d’Honneur, Présidente de l’Association Planet A et Vice-Présidente de la Task Force Ville Durable du MEDEF International. Elle est Ambassadrice Senior du Groupe EDF auprès de CentraleSupélec, membre du CA de l’École et fidèle donatrice de la Fondation.

« Lorsque je pense à l’École, le premier mot qui me vient en tête est « fierté ». Mais je ressens aussi une forte reconnaissance envers cette École qui m’a délivré une excellente formation et m’a permis d’entrer en contact avec des professionnels et des entreprises pour démarrer ma carrière. Je suis toujours restée en contact avec l’École, les élèves, les enseignants… et ces contacts ont renforcé mon attachement année après année.

L’ouverture sociale est pour moi un sujet déterminant. CentraleSupélec doit pouvoir attirer les meilleurs élèves, sans discrimination. Il est donc très important que le critère économique ne soit pas un frein pour y accéder, et que les élèves sachent le plus tôt possible, en France comme à l’international, que s’ils ont le niveau académique, le budget ne sera pas une contrainte pour intégrer CentraleSupélec.

Je suis également fière de l’évolution de notre École. La fusion entre Centrale et Supélec, et son intégration dans l’Université Paris-Saclay – n°1 en mathématiques en 2020 dans le classement thématique de Shanghai ! – lui ont donné une taille et une renommée de dimension mondiale. C’est une belle réussite qui doit nous encourager à contribuer, via la Fondation, à son équilibre économique. Et à lui permettre de continuer à accueillir les élèves sur le seul critère de l’excellence académique, grâce à de faibles coûts de scolarité et à l’existence de bourses. »

DONNER À TITRE INDIVIDUEL

Faire un don
déductible à 66% de l’impôt sur le revenu

Faire un don
déductible à 75% de l’IFI

S’engager par un don mensuel, trimestriel ou annuel ouvrant droit aux mêmes déductions fiscales

S’ENGAGER VIA SON ENTREPRISE

Faire un don déductible à 60% de l’Impôt sur les Sociétés

Faire un don en nature ou en compétences

Mécéner une Chaire

Devenir partenaire de nos programmes de formation

DONNER AUTREMENT

Reconnue d’utilité publique, la Fondation CentraleSupélec est aussi habilitée à recevoir :

Un legs en exonération de tous droits de succession

Une donation vous ouvrant droit à d’importantes déductions fiscales

Une donation temporaire d’usufruit vous permettant de nous transférer, pendant 3 ans renouvelables ou non, l’usufruit des produits d’un bien financier ou immobilier (intérêts, loyers…) tout en restant propriétaire de votre bien.

Un don de titres (actions, OPCVM…)

Vous aussi, faites-nous part de vos souhaits.

Vous souhaitez affecter votre don ou votre legs à un projet particulier ? L’équipe de la Fondation est à votre disposition pour en parler avec vous et construire un soutien sur-mesure.