L’égalité des chances au cœur des enjeux pour construire une société plus inclusive

photo prise avant la pandémie de la Covid

Convaincue que la diversité est une richesse pour l’École, les élèves et les entreprises, CentraleSupélec a fait de l’ouverture sociale et de genre un axe stratégique majeur de son projet quinquennal 2020-2024. Une ambition qu’accompagne grâce à vous la Fondation CentraleSupélec à travers son programme de bourses, emblématique de son engagement pour l’égalité des chances.

Bourses, cautionnements de prêts, aides au logement ou à la mobilité internationale…

Le soutien de la Fondation se renforce d’année en année pour répondre tout à la fois à l’augmentation continue du coût de la vie étudiante, aux initiatives de l’École en faveur d’une plus grande diversité parmi ses élèves-ingénieurs (ouverture du concours à de nouvelles filières de classes préparatoires et aux étudiants issus de l’Université, développement des cursus en apprentissage…), et à l’internationalisation de la formation.

Pour l’année scolaire 2019/2020, 173 élèves ont ainsi reçu une bourse de la Fondation, et 19 autres ont bénéficié d’un cautionnement de prêt après étude de leurs dossiers par deux commissions dans l’année. Les bourses attribuées sont en moyenne de 5 000 €/an.

Bourses Sébastienne Guyot : 10 ans d’engagement pour la parité

Les filles ne représentent que 17 % des élèves-ingénieurs de première année :
une part encore trop faible ! Chaque année depuis 2010, grâce au soutien d’entreprises partenaires, la Fondation distribue des bourses Sébastienne Guyot permettant à des jeunes femmes élèves de CentraleSupélec de financer entièrement leurs études. Ces bourses, d’un montant de 8 000 € par an pendant 3 ans, sont attribuées sur critères sociaux et de motivation.

3 nouvelles bourses 2020, l’une financée par Sopra Steria et les deux autres par Eurofins, ont été remises le 17 décembre lors d’une cérémonie en ligne.

Agir au-delà des frontières pour former les futurs leaders de l’Afrique

Ouverte en 2015, Centrale Casablanca a pour ambition de former les élites dirigeantes de l’Afrique de demain. Pour contribuer à son succès, le Fonds Parcours Réussite de la Fondation CentraleSupélec, financé par le président de NGE Joël Rousseau (ECP 1975), permet chaque année depuis 4 ans de soutenir par une bourse les élèves de cette école, issus du Maroc et de nombreux pays d’Afrique.

Plus de 250 élèves ont ainsi bénéficié d’une bourse de 1 100 € en moyenne depuis la création du fonds, dont 58 lors de l’année scolaire 2019/2020.

Portrait

Rencontre avec Robinson Denève, élève-ingénieur promotion 2023

« J’ai perdu mon père lors du premier confinement, en 2020. Suite à son décès, ma famille a subi une importante baisse de revenus, et il est devenu difficile pour ma mère d’assumer les dépenses de la vie quotidienne tout en payant mes études à CentraleSupélec. J’ai fait appel à la Fondation, et son aide m’a permis de couvrir mes frais de loyer et de nourriture, et même de mettre un peu d’argent de côté pour préparer mon stage à venir en entreprise, que j’aimerais faire dans une entreprise de conseil en data sciences en Allemagne. Grâce à la Fondation, je vais pouvoir réaliser ce projet. Je tiens donc à remercier infiniment tous les donateurs de la Fondation, qui vont me permettre de poursuivre mon cursus avec sérénité. Merci pour cette marque de confiance. »

362 K€
dédiés au programme de bourses en 2019/2020
173
élèves bénéficiaires

« L’ouverture des recrutements à de nouveaux profils d’étudiants est une richesse pour la formation, et répond également à une demande des entreprises, à la recherche d’ingénieurs et de décideurs représentant la société dans toute sa diversité. »

Romain Soubeyran,
Directeur Général de CentraleSupélec