Le mot du Président

Chers amis,

Que retenir de cette année 2019, sinon le formidable engagement pour notre École dont nos plus fidèles donateurs ont encore fait preuve malgré un contexte particulièrement difficile ?

Les réformes fiscales engagées en 2018 (transformation de l’ISF en IFI, mise en oeuvre du prélèvement à la source de l’Impôt sur le Revenu, hausse de la CSG…) ont en effet continué, cette année, de montrer leurs conséquences sur la générosité des Français. Notre Fondation n’a pas été épargnée par la baisse des dons observée dans l’ensemble du paysage philanthropique, en accusant notamment une chute de près de 12% des contributions de nos donateurs particuliers.

Vous êtes cependant plus de mille Camarades, parents d’élèves et amis de CentraleSupélec à nous avoir renouvelé votre soutien, et parfois même à nous avoir pour la première fois rejoint en 2019, nous permettant, aux côtés de nos entreprises partenaires dont l’engagement est resté stable, de collecter plus de 8 millions d’euros pour accroître encore l’excellence de notre École et de ses élèves.

Je tiens donc, avant tout, à vous adresser à toutes et tous nos plus sincères remerciements, à l’heure où plus aucune des meilleures institutions scientifiques du monde ne peut se maintenir au plus haut niveau sans le soutien massif de sa communauté de diplômés.

Pour ma deuxième année de présidence de cette nouvelle Fondation unifiée, je suis également particulièrement fier et heureux d’avoir contribué à réunir sous une seule et même bannière les diplômés de Centrale Paris et de Supélec qui, ensemble, forment désormais l’une des plus importantes communautés de donateurs de l’enseignement supérieur français.

Nous sommes déjà plus de 7 000, toutes générations confondues, en France comme à l’étranger, à accompagner l’avenir de CentraleSupélec. Et je n’ai qu’un souhait pour 2020 et les années suivantes : que nous soyons encore plus nombreux à doter notre École, ses élèves, ses enseignants et ses chercheurs de tous les moyens dont ils ont besoin pour relever les grands défis scientifiques, techniques, environnementaux et sociétaux du 21e siècle.

Je remercie enfin Monsieur de Boisdeffre d’accompagner la Fondation en qualité de commissaire du gouvernement et, bien sûr, toute l’équipe de la Fondation pour son engagement.

Tous ensemble, allons encore plus loin !

 
 

Philippe Carli (Supélec 1985)
Président de la Fondation CentraleSupélec