Accueil >
Retour sur la Start Up Week 2022
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Retour sur la Start Up Week 2022

En février dernier comme chaque année, tous les élèves-ingénieurs de première année ont participé à la Start Up Week : une semaine complète dédiée à la découverte de la création d’entreprise, organisée avec le soutien de la Fondation CentraleSupélec.

890 élèves pour cette édition 2022

Pendant 5 jours, répartis en petits groupes et accompagnés par des coachs professionnels, tous les élèves doivent adopter une véritable posture entrepreneuriale pour trouver une solution à un problème concret et poser les premières pierres de leur future startup : produit, marché, croissance, ressources…

Et même si seulement une poignée d’entre eux créera peut-être une entreprise plus tard, cette semaine est très formatrice, personnellement et professionnellement, quels que soient les choix de carrières qu’ils feront.

Ponctuée d’événements inspirants pour les élèves, la Startup Week constitue un rendez-vous incontournable de CentraleSupélec qui a rassemblé cette année deux partenaires aux côtés de l’École : OnePoint et Vestiaire Collective.

Cette année également, Romain Marmot, Pierre Leurent et Etienne Vial, tous diplômés de CentraleSupélec et cofondateurs de Voluntis, première entreprise incubée à l’École en 2001, ont témoigné sur leur parcours entrepreneurial.

« L’objectif n’est pas de créer une startup à tout prix, mais de se sensibiliser à toutes les facettes de l’initiative, de la création et de l’innovation. »

De nombreuses entreprises primées

Quoi de mieux que de prendre exemple sur ses camarades pour se sentir inspirés ? La Start Up Week fut le moment pour la Fondation CentraleSupélec de remettre 5 bourses de soutien à la création d’entreprise à des projets étudiants prometteurs.

Pour la 3e année consécutive, Yvon Gattaz, fondateur de Radiall et Alumni de CentraleSupélec, est également venu remettre le prix Yvon Gattaz « Start c’est bien, up c’est mieux » dédié à des entreprises de taille Intermédiaire. Cette année c’est Damian Py (CentraleSupélec 2017), fondateur de Daan Tech qui a conçu le mini lave-vaisselle BOB  100 % made in France, qui a remporté le prix.

Enfin, à l’issue de cette riche semaine, 4 projets d’élèves ont été primés par le jury, dans les catégories « Prix du jury et des élèves », « Prix de l’association étudiante Génius », « Prix Impact » et « Prix Audace ».

Vous aussi, soutenez nos élèves et diplômés entrepreneurs !

En 2020, la Fondation a consacré 315 K€ au soutien des startups CentraleSupélec et à l’ensemble des dispositifs développés par l’École pour encourager et accompagner l’esprit d’entreprendre chez les élèves. Allons plus loin ensemble !

Ajoutez votre titre ici