Un soutien encore accru à la recherche

En portant un nombre important de chaires partenariales et en apportant un soutien multidimensionnel aux laboratoires de l’École, la Fondation contribue au dynamisme et au rayonnement de la recherche de CentraleSupélec, qui s’est à nouveau distinguée en 2021 par l’excellence de ses travaux, de ses innovations et de ses apports aux grands défis scientifiques, technologiques et sociétaux.

Le Groupe Legendre intègre la Chaire «Prévention et Performance dans le BTP»

Un an après son lancement, la chaire « Prévention et Performance dans le BTP » a pris en 2021 une nouvelle dimension en intégrant le Groupe Legendre. Aux côtés des équipes du Laboratoire Génie Industriel de CentraleSupélec et des premiers partenaires de la chaire Vinci Construction Terrassement, Eiffage Génie Civil et l’OPPBTP, le Groupe Legendre contribuera à élargir les pistes et les travaux de recherche en offrant aux chercheurs de nouveaux terrains d’expérimentation, en partageant leurs propres retours d’expériences et en apportant un soutien financier supplémentaire.

La Fondation, acteur clé de la création du Hub IA

Un soutien multidimensionnel aux travaux de recherche

Parallèlement au portage des chaires, la Fondation a consacré en 2021 plus de 110 Ke au soutien des équipes et laboratoires de recherche de l’École. Elle a notamment constitué des fonds dédiés aux travaux portant sur des thématiques phares dans lesquelles CentraleSupélec se distingue particulièrement : Santé, Data/ IA ou encore Transition énergétique. Elle contribue ainsi aux grandes innovations des laboratoires sous différentes formes :

Achat de machines et d’équipements de pointe

.

Financement de thèses

.

Bourses d’accueil pour étudiants et futurs doctorants internationaux

.

Bourses pour les débuts de carrière des chercheurs

.

Bourses de mobilité internationale

.

Zoom sur

La Photonique à CentraleSupélec : du financement d’une thèse à la création d’un Institut unique en France

Les financements de la Fondation CentraleSupélec constituent bien souvent les fonds d’amorçage des plus beaux projets de l’École, et le succès de sa recherche en photonique en est un exemple remarquable !

Tout a commencé par un financement de thèse de la Fondation, permettant à ce domaine de recherche extrêmement prometteur d’aboutir en 2017 à la création de la Chaire Photonique, la seule en France où l’on décortique le photon pour mettre la lumière et les technologies optiques au service des grands progrès futurs. Et en 2022, la Chaire va encore prendre une nouvelle dimension avec le projet de création d’un Institut de 4 000 m2 sur le campus de Metz, dans le cadre du Plan État-Région Grand Est 2021-2027. Un Institut qui va faire rayonner la recherche de l’École dans le monde, tant la photonique va révolutionner de nombreux secteurs clés comme l’énergie, les transports, la sécurité ou la santé.

7

chaires portées en 2021 par la Fondation pour un montant de 1,1 M€ :

  • Photonique
  • Pilotage de l’économie circulaire
  • Prévention et Performance dans le BTP
  • Armand Peugeot-Mobilité
  • Risques et Résilience des Systèmes Complexes
  • Supply Chain Management
  • Institut Open Innovation