Relever le défi de l’égalité des chances

À travers son programme « Success Angels », la Fondation CentraleSupélec intensifie chaque année davantage sa mission historique : perpétuer la solidarité entre générations de diplômés pour ne laisser aucun élève en difficulté et faire de CentraleSupélec une grande école modèle en matière d’égalité des chances.

Permettre à tous les élèves de CentraleSupélec de se consacrer à leurs études sans aucun souci d’ordre financier, et de tirer profit de toutes les opportunités que leur offre l’École, notamment à l’international : tels sont les objectifs de notre programme de bourses « Success Angels ».

Ce programme accompagne les nombreuses initiatives menées par l’École en faveur d’une plus grande diversité parmi ses élèves-ingénieurs. Après l’ouverture de deux classes de formation d’ingénieur en apprentissage (FISA), accueillies sur les campus de Metz et Rennes, CentraleSupélec a poursuivi en 2019 sa politique de diversification des voies de recrutement tout en maintenant un haut niveau d’exigence. L’École a ainsi doublé le nombre d’étudiants issus de Licences et DUT, porté à 52 à la rentrée 2019, et ouvrira en 2020 son concours à 10 élèves des classes préparatoires de la filière biologie, chimie, physique et sciences de la Terre (BCPST). En 2019, l’effectif de la 1e année a augmenté de plus de 10% pour atteindre 915 élèves, et la majorité des places créées a ainsi été pourvue hors des viviers traditionnels de recrutement de l’École.

Plus internationale que jamais avec 200 universités partenaires dans 45 pays et 80 accords de double-diplôme, CentraleSupélec compte également 30 % d’élèves étrangers sur ses campus… et 100 % d’élèves français effectuant au minimum 6 mois de leur cursus à l’international, un tiers d’entre eux optant pour un double-diplôme.

La diversification des profils d’étudiants et l’internationalisation de la formation s’accompagnent inexorablement de besoins chaque année plus importants de bourses d’étude et autres soutiens matériels aux élèves de l’École : aides au logement, aides à la mobilité internationale, cautionnements de prêts…

Le programme « Success Angels » constitue donc un pilier essentiel de l’égalité des chances à CentraleSupélec, appelé à s’intensifier d’année en année.

Parallèlement à ce programme, la Fondation oeuvre aussi en apportant un soutien conséquent aux associations étudiantes qui agissent pour l’ouverture sociale : OSER et Espérance en Béton, qui se consacrent au soutien scolaire de collégiens et lycéens du département et à l’accompagnement des élèves en difficulté, mais aussi Çapèse, qui agit pour davantage de parité et d’égalité homme/femme, ou encore Hagir pour une meilleure inclusion des élèves en situation de handicap.

Zoom sur

le Fonds Parcours Réussite dédié aux élèves de Centrale Casablanca

Financé par Joël Rousseau (ECP 1975), président de NGE et fortement engagé pour la réussite de l’école Centrale Casablanca, ce fonds a permis de soutenir par une bourse 58 élèves de cette école en 2019, et d’accompagner 230 élèves depuis 3 ans, pour un montant moyen de 1100€ par élève.

Ouverte en 2015, Centrale Casablanca a pour ambition de former les élites dirigeantes de l’Afrique de demain.
« Je remercie les donateurs de la Fondation CentraleSupélec pour leur aide. Ils ne peuvent pas imaginer l’impact de leur geste pour les élèves qui reçoivent cette bourse. Elle nous permet d’être autonomes, mais nous donne aussi l’immense fierté d’évoluer dans le bon sens. »
Fulgence Etienne Ndiaye, Sénégalais, diplômé 2019 de Centrale Casablanca.

GRÂCE À VOUS :

426 K€
alloués au programme « Success Angels » en 2019
83
étudiants aidés
5 000 €
en moyenne alloués à chaque élève via les bourses

Rencontre avec Fannie Serrano,
élève-ingénieure en 2e année et bénéficiaire d’une bourse de la Fondation

« J’ai intégré CentraleSupélec après une double licence physique-mécanique, au moment du lancement du nouveau cursus ingénieur. En 1e année, déjà, j’avais dû contracté un prêt pour payer mon loyer et mes dépenses de vie quotidienne. En 2e année, la Fondation m’a exceptionnellement accordé une bourse, qui m’a permis de terminer mon année scolaire plus sereinement, et de financer ma césure à l’étranger pour l’année suivante. Dans le cadre de cette césure, j’aimerais trouver un stage dans le domaine des énergies, car je suis très impliquée dans le Développement Durable. Puis je reviendrai à l’École en 3e année, avec ce souhait de me consacrer aux énergies. Je tiens à remercier la Fondation et tous ses donateurs pour leur soutien, car cette bourse m’a donné une stabilité émotionnelle et psychologique, la chance de ne plus avoir à me soucier constamment de l’argent… et, peut-être, de pouvoir réaliser mon rêve de partir à l’étranger. Grâce à tout cela, je suis beaucoup plus confiante pour l’avenir. »