Le mot du Président

Chers amis,

Peu de grandes écoles françaises partagent le bonheur d’avoir à leurs côtés une communauté de soutiens aussi importante et soudée que la nôtre.

Nous sommes plus de 7 000 Anciens, parents d’élèves et amis de CentraleSupélec à avoir déjà fait au moins un don en faveur de l’École et des nouvelles générations d’étudiants. 7 000 donateurs particuliers représentant toutes les promotions, des plus anciennes jusqu’à 2021, et présents dans le monde entier, prouvant que l’attachement à notre École ne connaît ni âge ni frontière.

En 2021 encore, malgré un contexte encore bien difficile, plus de 1 300 d’entre nous ont réaffirmé leur soutien à la Fondation CentraleSupélec ou lui ont pour la première fois témoigné leur générosité.

Merci à toutes et tous. Sincèrement. Chaleureusement. Car CentraleSupélec ne serait peut-être pas ce qu’elle est aujourd’hui sans vous, à l’heure où plus aucune des meilleures institutions de la planète ne peut se maintenir au plus haut niveau sans l’apport déterminant du mécénat.

Aux côtés de nos entreprises partenaires, vous avez très concrètement contribué, cette année encore, à perpétuer l’excellence de CentraleSupélec, qui s’est à nouveau illustrée dans tous les domaines. Par les classements nationaux et internationaux, tout d’abord : CentraleSupélec, qui occupe la 2e place des écoles d’ingénieurs françaises, a été propulsée grâce à l’Université Paris-Saclay à la 13e place mondiale du classement de Shanghai toutes disciplines confondues, à la 1e place mondiale en mathématiques et à la 1e place européenne en physique. L’École est également première en France et 22e au monde en terme d’employabilité de ses diplômés. CentraleSupélec brille également par les innovations de ses étudiants et diplômés entrepreneurs, dont les succès ont été nombreux en 2021, et, bien sûr, par sa recherche, qui s’est distinguée en 2021 par plus de 700 publications de rang A et de nouveaux apports majeurs à des secteurs aussi importants que la lutte contre le cancer, le développement de la filière hydrogène ou encore la photonique.

Ces résultats peuvent nous remplir de fierté mais doivent surtout nous encourager à renforcer notre mobilisation.

Car dans un monde en profond bouleversement et soumis à des urgences environnementales, économiques et sociales sans précédent, la science et la technique en général, et les ingénieurs et chercheurs de CentraleSupélec en particulier, auront plus que jamais un rôle décisif à jouer.

Face à l’ampleur des défis, notre École doit pouvoir compter sur chacune et chacun de nous. Aussi, je vous remercie d’avance pour votre soutien renouvelé.

Quant à moi, après deux années de présidence de la Fondation qui m’ont apporté beaucoup de joie, c’est avec confiance et enthousiasme que je passe le relais à notre Camarade Bernard Gault qui, je le sais, aura à coeur de faire grandir encore notre communauté. Soyons toutes et tous derrière lui, derrière notre École, avec la Fondation ! Avec toute mon amitié,

signature-gcc

Georges Chodron de Courcel (ECP 1971)
Président de la Fondation CentraleSupélec