Inventer le futur

La Fondation CentraleSupélec est un soutien essentiel du Centre de recherche de CentraleSupélec, qui poursuit deux grandes missions : inventer le futur en apportant des réponses innovantes aux grands enjeux du 21e siècle, et développer des enseignements de pointe pour nourrir l’excellence du cursus ingénieur.

Zoom sur

la Chaire d’enseignement « Ingénierie des Systèmes Complexes, Innovation et Usine Numérique » avec Dassault Aviation

Le Département des Sciences de l’Entreprise et le Laboratoire Génie Industriel (LGI) de CentraleSupélec ont développé des activités d’enseignement et de recherche de pointe dans le domaine de l’Ingénierie des Systèmes Complexes. Dassault Aviation a souhaité soutenir la conception et la réalisation des enseignements dans ce domaine, apportant son expertise au service de la formation et de l’orientation des étudiants.

La Chaire, qui fêtera en 2020 ses 10 ans, déploie ainsi des collaborations dans trois grandes thématiques : l’Industrialisation, l’Ingénierie Système et la Transformation numérique. Les thématiques sont traitées en se plaçant dans le contexte des phases du cycle de vie du produit ou du système – spécification, conception, industrialisation – dans une démarche d’ingénierie intégrée.

1100
chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants répartis dans 16 laboratoires et équipes de recherche, une fédération de mathématiques et un institut de recherche avec EDF
8
domaines clés : Énergie, Environnement et risques, Santé et Sciences du Vivant, Sciences des données et Intelligence Artificielle, Systèmes de communication, Aéronautique et Transport, Nanosciences, Systèmes d’entreprise
Près de 1000
publications de rang A référencées dans le Web of Science

« Depuis 10 ans, la Chaire Dassault Aviation/CentraleSupélec constitue un vrai modèle pour renforcer les liens entre l’entreprise et les élèves de CentraleSupélec, à travers des activités pédagogiques proposées tout au long du cursus ingénieur et impliquant des collaborateurs de Dassault. Le cours Génie Industriel, qui s’adresse à 360 élèves de 1e année du cursus ingénieur, en est une parfaite illustration. La reconduction de la chaire est donc naturellement à l’étude, pour proposer de nouveaux formats d’enseignement comme l’activité « Transformation numérique » dans le cadre de la mention « Design & System Sciences » de 3e année. »

Pascal Morenton,
Professeur à CentraleSupélec et titulaire de la chaire.