« Il me semble évident de restituer à la société ce qu’elle nous a donné. Je considère avoir eu la chance de pouvoir faire des excellentes études qui m’ont permis de faire une carrière riche et intéressante. Pour cela j’ai été aidée. J’ai eu accès à une bourse d’études pour pouvoir financer mon arrivée à Centrale. A l’époque, ces bourses Erasmus étaient abondées par la Société des Amis de l’école Centrale. J’avais trouvé cela extraordinaire: des Centraliens qui, ayant réussi leur vie professionnelle, aident les jeunes promotions.
Ne pas contribuer à la construction du campus aurait été une trahison à ceux qui m’avaient aidé il y a 25 ans. Je souhaite aussi que l’école puisse encore former des nombreuses générations d’excellents ingénieurs. »

Carmen Muñoz, Centrale 1992

« Plus largement nous essayons de soutenir quelques établissements dans les domaines qui nous semblent essentiels: la recherche médicale, l’aide à la personne, la création d’entreprise et bien sûr l’enseignement. Soutenir Centrale s’inscrit dans cette démarche, avec un effort supplémentaire et exaltant pour la construction du Campus, évènement exceptionnel.
D’autre part, étant beaucoup en contact avec différents pays je suis frappé de la chance que nous avons en France de pouvoir faire des études supérieures presque gratuitement. Il me parait juste de contribuer lorsque nous le pouvons. »

Patrick Dormoy, Centrale 1992

Répondre