ILS TEMOIGNENT POUR CENTRALESUPÉLEC

 

  • « L’École Centrale Paris, devenue CentraleSupélec, est mon alma mater. »

    Odile et Philippe Theys, engagés pour le soutien aux étudiants.

     

    Centralien de la promotion 1971, Philippe Theys a effectué la plus grande partie de sa carrière chez Schlumberger, a vécu dans 10 pays et notamment au Texas, écrit deux livres et des dizaines d’articles techniques, et est devenu en 2004, après avoir pris sa retraite, consultant pour de grandes sociétés pétrolières. En 2019, son épouse Odile et lui ont non seulement décidé de créer au sein de la Fondation CentraleSupélec un fonds de bourse dédié aux étudiants, mais également de désigner la Fondation comme bénéficiaire d’une part de leur succession. Philippe nous dit pourquoi :

    « Ce choix d’orienter notre générosité vers les étudiants s’est fait tout naturellement. Il est évident que l’éducation est la clé du progrès, il est donc primordial de l’ouvrir à tout le monde. L’École Centrale Paris, devenue CentraleSupélec, est mon alma mater. Elle m’a apporté une formation d’une grande qualité, aussi bien sur le plan technique que philosophique. Je souhaite offrir cette chance aux étudiants d’aujourd’hui, en faisant en sorte qu’ils puissent bénéficier de moyens de subsistance tout au long de leur scolarité. Après avoir échangé avec l’équipe de la Fondation, nous sommes tombés d’accord sur la création d’un fonds de bourses à notre nom, qui répondait parfaitement à notre double attente : soutenir les étudiants et le faire dans la durée à travers un engagement pluriannuel. De plus, étant citoyens français et américains, la Fondation nous a offert la possibilité de répartir nos dons entre la France et les États-Unis au travers de la structure Friends of CS, Inc., et de bénéficier ainsi des déductions fiscales liées à ces dons.

    Nous avons également décidé de faire un legs à la Fondation CentraleSupélec. Nous avons sept petits enfants qui recevront chacun une part de notre héritage, mais il nous a semblé important de transmettre aussi à la communauté. C’est pour nous un moyen de laisser une empreinte, une trace supplémentaire qui sera utile aux étudiants dans la durée. »

    -

    -

  • Temoignage de Christine LE MENN

    Pour préparer l’avenir de notre école J’ai souhaité donner à la Fondation Centrale pour soutenir le projet du campus de Saclay. En effet, ce projet va donner l’impulsion à notre école pour créer avec d’autres pôles d’excellence un environnement près à prendre en compte les défis de notre époque et perpétuer ainsi les valeurs de notre communauté centralienne.

    Christine LE MENN -

    -

    1990

  • Temoignage de Catherine DESTOMBES

    Nous avons passé 3 années inoubliables à Chatenay, et ce nouveau campus réunit toutes les conditions pour relever le défi du renouveau, En donnant son nom au Bar, la promotion 86 sera au cœur de la vie étudiante

    Catherine DESTOMBES -

    -

    1986

  • Notre engagement fera toute la différence pour l’avenir de l’École !

    Ensemble, nous pouvons agir pour la réussite des projets de Centrale Paris. C’est pour nous l’occasion de témoigner de notre attachement aux valeurs de solidarité et de camaraderie qui ont toujours représenté notre communauté. Et puis le projet du nouveau campus à Saclay est désormais concret ! Notre engagement fera donc toute la différence pour l’avenir de l’École.

    Philippe Chinkirch -

    Délégué -

    1987

  • C’est en pensant à ce que je dois à notre Ecole que je suis heureux de pouvoir contribuer à ce projet

    Le projet stratégique de l’École Centrale est une réponse ambitieuse et adaptée aux enjeux des formations d’ingénieurs-managers de haut niveau. C’est en pensant à ce que je dois à notre école et à ce que nous souhaitons transmettre aux futurs étudiants que je suis heureux de pouvoir aujourd’hui contribuer à la réalisation de ce projet et au rayonnement de l’école.

    Eric Dejoie -

    Grand Ami -

    1986

  • Temoignage de Pierre Quisefit

    Très heureux de mes années passées à Centrale et de ce que cela m’a apporté aux plans personnel et professionnel. Je suis ravi de pouvoir contribuer à bâtir un nouveau campus et rendre aux futurs étudiants une modeste partie de ce que j’ai reçu de l’École. Je souhaite que les prochains ingénieurs qui rentreront dès septembre 2017 à Saclay soient dotés des meilleures chances de succès et puissent contribuer au rayonnement de l’École. J’espère qu’ils pourront innover et construire les entreprises de demain. Pierre

    Pierre Quisefit -

    -

    1990

  • Temoignage de Kazuyuki Sakata

    Merci pour le trombinoscope;  le revoir m’a immediatement poussé a participer a cet appel !

    Kazuyuki Sakata -

    -

    1990

  • Temoignage de Bruno Sanglé-Ferrière

    Je donne pour promouvoir l’interaction des technologies et savoir-faire des sciences dures et molles.

    Bruno Sanglé-Ferrière -

    -

    1990

  • Temoignage de Vincent Lapras

    Centrale a changé ma vie. C’est pour qu’elle change la vie d’une nouvelle génération que je donne aujourd’hui.

    Vincent Lapras -

    -

    1990

  • N’oublions pas ce que l’Ecole nous a apporté

    Ensemble, témoignons de notre attachement aux valeurs d’innovation et d’excellence incarnées par notre Ecole, et investissons l’avenir ! N’oublions pas ce que l’Ecole nous a apporté. Notre engagement à ses côtés est un gage solide pour son avenir et ses perspectives de développement.

    Bernard Jeanteur -

    Délégué -

    1952