« Je pense qu’il est naturel que tout Centralien, qui a tant appris de l’École, académiquement et humainement, et qui a valorisé ces enseignements dans sa carrière, permette à son tour à des jeunes gens de développer leurs compétences. J’ai moi-même bénéficié d’une bourse pendant mes études et il me semble normal de donner à mon tour à la Fondation et d’inciter mes Camarades à faire de même. Dans une société où le système éducatif ne joue plus son rôle de réduction des inégalités, il est crucial de pouvoir soutenir financièrement les élèves qui en ont besoin. »

 

Vincent Lepras, 1990 Centrale

Répondre