LES AVANTAGES FISCAUX

 

Si votre résidence fiscale est située en France, faire un don à la Fondation CentraleSupélec ouvre droit à des avantages fiscaux qui peuvent s’appliquer sur :

  • l’Impôt sur la Fortune Immobilière
  • l’Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques
  • l’Impôt sur les Sociétés

Si votre résidence fiscale est au Royaume-Uni, the UK Friends of CentraleSupelec pourra vous faire bénéficier des déductions fiscales prévues au Royaume-Uni.

Si votre résidence fiscale est aux États-Unis, US Friends of CentraleSupelec Inc. est la structure de collecte (501 c3) qui vous permettra de bénéficier d’une déduction fiscale au titre de l’IRS.

Pour les autres pays européens, cliquez ici pour plus d’informations sur les déductions auxquelles vous pouvez avoir droit.

 

Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI)

L’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), concerne la valeur nette des actifs immobiliers.

Faire un don à la Fondation CentraleSupélec vous permet de bénéficier d’une réduction de l’IFI égale à 75 % des dons réalisés, dans la limite de 50 000 €.

  • Comme pour l’IFI, la résidence principale continue de bénéficier d’un abattement de 30 %, et le mécanisme de plafonnement est lui aussi conservé.
  • La date limite de déclaration par voie postale est fixée au 16 mai 2019. Par internet : entre le 21 mai et le 4 juin selon le département.

 

Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques

  • Date limite de versement : 31 décembre de l’année en cours.
  • Montant déductible: déduction à hauteur de 66 % du montant du don effectué, dans la limite de 20 % du revenu imposable (Article 200 du Code Général des Impôts).

 

 

 

Impôt sur les Sociétés

  • Date limite de versement : 31 décembre de l’année en cours.
  • Montant déductible: déduction à hauteur de 60 % sur le montant de l’impôt sur les sociétés dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires, avec possibilité d’utilisation de l’excédent (si dépassement du seuil) pour le paiement de l’impôt au titre des 5 exercices suivants. (Article 238 bis du Code Général des Impôts).

Par exemple, une société avec un chiffre d’affaires de 200 M€ peut faire un don maximum de 1 M€ (0,5 % du chiffre d’affaires). Si elle donne 300 000€, elle aura droit à 180 000€ de déduction fiscale. Son don lui coûtera donc 120 000€.